#0 Note d’intentions

Si vous êtes là, c’est que vous avez un minimum de curiosité, peut-être même d’affection, à mon égard. Je vous en remercie. Bonne lecture !

Louislaforet.com, vraiment ?

Vous êtes en droit de vous demander si ce bon vieux Louis Laf’ n’aurait pas attrapé le boulard. Le mec créer un site internet portant son propre nom. Le con quoi ! JeanMichelQuiSaime.com.

Il y a deux raisons qui sont toutes simples qui justifie la création de ce blog. Primo, parce que j’aime écrire. C’est un moyen d’expression dans lequel je m’épanouis. Puis la vie, cette sale race, me paraît moins complexe et plus abordable lorsque je pose les choses sur une feuille blanche, ou un écran, en l’occurence. J’ai longtemps eu cette habitude en tenant un journal intime, mais je pense que le blog s’y prêtera tout aussi bien. Du coup, étant donné que je vais vous parler de ma vision du monde, un blog homologue ne me paraît pas dépourvu de sens.

Secondo, je suis convaincu de pouvoir apporter une contribution positive à ce petit monde en partageant les bons fruits de ma curiosité.

Ce blog traitera donc principalement du développement personnel s’appuyant sur des courants philosophiques , psychologiques ou même spirituels qui ont une réelle utilité dans la vie de tous les jours. J’essaierais également, tant que possible, de m’appuyer sur des faits et des données scientifiques, puisque ça rassure tout le monde. J’y publierai des enseignements clés de livres qui m’ont plus, mais aussi des critiques de livres romancés, de films, séries, albums, ou même de mecs/meufs que j’apprécie ou qui me font chier, puis qu’après tout, c’est mon espace d’expression libre.

Pourquoi je pense avoir des choses à dire

Tout ceux qui errent ne sont pas perdus.

J.J.R TOLKIEN

Merci JJ pour cette punchline. Effectivement, je n’ai pas le CV d’un gars qui sait où il va. Bac scientifique, institut des administrations et des entreprises (ce nom qui à lui seul donne envie de se pendre), vidéaste/photographe autodidacte puis musher dans le cercle polaire… On peut dire que le concept de zone de confort ne me sied pas très bien. Dans ma génération, la génération dite Y, celle en quête de sens, celle qui se satisfait rarement d’une vie toute tracée, je pense faire parti de « ceux qui tentent, et on verra bien ».

Ainsi, mes expériences diverses et mon cheminement sismographique (lire l’excellent Sur les chemins noirs de Sylvain Tesson) m’ont donné du fil de vie à retordre et de nombreuses réflexions, qui me mènent aujourd’hui à penser que j’ai des histoires intéressantes à vous raconter. Au pire, vous soutenez un pote en cliquant son Blabla, au mieux, je vous aide en vous proposant des nouvelles armes pour mener les petits combats de votre vie.

LL.

Suivez-moi ou partagez :
error